Marie Duponchel et Florian Ruscon

Marie Duponchel et Florian Ruscon

Le Domaine de Sénons

Marie Duponchel et Florian Ruscon
Le Domaine de Sénons

portraits

Il est des rêves, des aspirations et des choix qui révèlent un caractère, qui forgent une vie et qui, par leur portée, façonnent un territoire.

Un pari familial

Frédéric Duponchel, co-fondateur d’un cabinet de conseil, entretenait depuis des années un doux rêve ; replanter de la vigne dans le senonais. Sa fille, Marie Duponchel, a fait le choix audacieux, après un master II de Gestion publique à l’Université Paris-Dauphine la destinant à un avenir prometteur dans la gestion de projet, de se réorienter dans la viticulture en obtenant un BTS Viticulture-œnologie. Son gendre, Florian Ruscon, dès son plus jeune âge, aspirait profondément à travailler la terre. Le jeune homme se donnait les moyens de vivre sa passion en obtenant un BTS et une licence professionnelle de production végétale.

Ce sont donc trois amoureux de la terre, conscients de ce que tout ce que la nature à offrir en partage aux amateurs d’alliages de saveurs et arômes nouveaux qui ont décidé de relever ensemble un défi immense par sa portée historique et géographique. En effet, la création du Domaine des Sénons est synonyme d’une renaissance, celle d’un terroir : le vignoble du Sénonais.

Un vignoble jadis renommé

Le vignoble multiséculaire qui recouvrait jadis les côteaux paronnais, s’est éteint au lendemain de la Première guerre mondiale, ultime coup porté aux vignes sénonaises après les ravages du phylloxéra et la concurrence des vins situés plus au sud qui ont bénéficié du développement du chemin de fer pour être acheminés plus rapidement à Paris.

Pendant plus d’un siècle, la France oublie ses vins sénonais qui pourtant trônaient, sous l’Ancien Régime, sur la table royale.

C’est aussi une page du Paris populaire de la Révolution industrielle qui revit avec cette renaissance viticole puisque le sénonais alimentait de son breuvage réputé les bistrots et les cabarets parmi lesquels, le Chat noir, situé au pied de la butte de Montmartre et fréquenté par Aristide Bruant et l’élite poétique.

C’est donc bien plus que des vignes que Florian et Marie ont replanté en 2019. C’est une histoire, une appelation, un patrimoine gastronomique et culturel qu’ils font revivre.

Conscients qu’ils se doivent être à la hauteur de ce passé prestigieux, le couple, entouré d’une équipe tout aussi passionnée qu’eux, soigne quotidiennement ses 12 hectares de vignoble replantés exactement là où se trouvaient les pieds de vignes jusqu’au début début du XXe siècle, à flanc de colline de Paron. Le tout dominé par le Chai moderne qui surplombe l’Yonne.

En attendant que les premières grappes de raisins se nourrissent de la richesse du sol composés d’une roche mère crayeuse, recouverte d’un complexe argilo-calcaire et de silex, Marie et Florian ont décidé de perfectionner leurs techniques de vinification en s’approvisionnant auprès d’autres viticulteurs. La gamme le « Sensé », certifiée bio, est ainsi née de cette attente des premières récoltes. Syrah, gamay… chaque année, le Sensé ambitionne d’offre un plaisir sans cesse renouvelé.

Une renommée en passe d’être restaurée

Comme toute rencontre avec la terre, les aléas naturels mettent leur détermination à rude épreuve. En 2021, le gel réduit la première récolte à quelques hectolitres. Loin d’être découragés, le couple en sort plus fort et grandit de cette expérience. Leur détermination pour un produit bio et de qualité reste intacte.

En 2022, leurs premières véritables vendanges mettent 6 hectares en bouteilles. Marie et Florian espèrent travailler à terme 20 hectares. Et le résultat va au-delà de toutes leurs espérances. Les dégustations par des confrères, des cavistes et œnologues sont élogieuses. Les vins issus du vignoble sont déjà reconnus pour leur élégance et leur finesse.

Pour autant, Marie et Florian ont conscience que le travail est loin d’être terminé. Il ne le sera jamais puisque chaque millésime, chaque saison offrira son lot de surprises et de défis. Sans compter que le jeune couple veut inscrire leur vignoble dans une démarche plus globale d’animation de tout un territoire avec l’œnotourisme.

Jeunes et passionnés, Marie et Florian accueillent, au Domaine des Sénons, curieux et amateurs avec un sourire communicatif qui est une invitation à la découverte et au partage d’une aventure hors norme qui offrira à l’Yonne de nouveaux grands vins.

Articles connexes
Salek LAGHOUITI

Salek LAGHOUITI

RELAYEUR DE LA FLAMME OLYMPIQUE – « Le sport, sa ligne de vie !»

720 733 Yonne 2024
Paris-Nice 2024

Paris-Nice 2024

Le parcours offrait aux sprinteurs une jolie boucle dans la campagne auxerroise, une formidable vitrine pour l’Yonne !

2560 1280 Yonne 2024
Agenda
Show – Jeux de couleurs

Show – Jeux de couleurs

En tournée du 4 mai 2024 au 6 juillet 2024 !

1179 1503 Yonne 2024
Rom av.JC : Olympiakoi Agones

Rom av.JC : Olympiakoi Agones

Du 9 au 28 avril 2024

1734 2560 Yonne 2024
1602 1602 Yonne 2024
Partager l'article