Culture, sport, jeunesse

Culture, sport, jeunesse

Il est des associations de mots qui font sens. Sport, culture, jeunesse en est une parfaite illustration tant les liens qui unissent ces notions sont fortes. Certes, elles ne sont pas exclusives l’une de l’autre : on fait du sport à tout âge, on s’adonne à l’art à tout âge. Mais la jeunesse est le temps de la fougue, de l’exaltation et de l’exubérance, propices aux exploits, à la créativité et au dépassement de soi. D’ailleurs, lors des épreuves olympiques et paralympiques, les athlètes en donnent le meilleur exemple.

Les terrains de l’Yonne accueillent tous les sportifs, professionnels ou amateurs, jeunes ou moins jeunes, du dimanche, des lève-tôt ou des couche-tard. En équipe ou individuellement, en compétition ou pour le plaisir, ce sont les lieux de nos exploits personnels ou partagés. On y court, on y saute, on s’y dépasse pour se sentir vivant, pour se maintenir en forme, pour sa santé et son bien-être.

Sur le territoire icaunais, les musées, les bibliothèques, les conservatoires, les théâtres permettent à chacun d’éveiller sa curiosité et d’exprimer sa créativité. Musique, cinéma, littérature, l’Yonne accueille tous les artistes et donne à tous les jeunes les moyens d’explorer leur imaginaire, de chercher au plus profond de soi l’inspiration.

Sport et culture offrent à la jeunesse les expériences et les connaissances indispensables à leur épanouissement et à leur socialisation. En effet, la jeunesse est le temps de l’apprentissage et du développement de l’esprit critique.

Dans l’Yonne, la jeunesse est l’âge de tous les exploits. Pour la jeunesse, l’Yonne est le lieu de tous les possibles.

Actualités

ACTUALITES À VENIR AUTOUR DES JEUX OLYMPIQUES
ET PARALYMPIQUES

La solitude du coureur de fond

Vendredi 31 mai 2024

Lire plus
1181 1659 Yonne 2024

Aïe Aïe Aïe, c’est pas vrai !

Mercredi 5 juin 2024

Lire plus
1300 866 Yonne 2024

Ensemble vers 2024 – PARON

Samedi 29 juin 2024

Lire plus
1448 2048 Yonne 2024
Sport
Yonne Tour Sport

Le Conseil Départemental va organiser en 2024 son 17ème « Yonne Tour Sport ».

Cette opération unique se déroule chaque été pour encourager les jeunes de 6 à 17 ans ainsi que le public en situation d’handicap à pratiquer de nombreuses activités physiques et sportives. En 2023, le Yonne Tour Sport s’est déroulé de manière itinérante, sur 25 communes de l’ensemble du département.

Chaque opération représente en moyenne 45 éducateurs sportifs pour plus d’une trentaine d’activités. Cet évènement s’est installé progressivement dans le paysage sportif icaunais avec plus de 10 000 enfants qui ont pu profiter de cet évènement entièrement offert par le Conseil Départemental avec le soutien des communes accueillantes.

Le Yonne Tour Sport est construit pour séduire le plus grand nombre, à la fois les petits et les grands, grâce à sa variété impressionnante de disciplines.

Au cours d’une journée, les plus sportifs pourront s’exercer au : crossfit, VTT, judo… ; les plus petits s’amuseront avec le trampoline aérien, le parcours gonflable… ; pour les plus adroits, ils essayeront des activités de précisions comme le biathlon/tir à la carabine laser, Laser Run, le tir à l’arc ; les amateurs de sports motorisés profiteront des activités moto et Quad ; enfin pour les plus curieux, ils tenteront le home-ball, le disc-golf, le pana-foot, le Tchouk-ball, ou même l’UfoStreet !

Le Yonne Tour Sport souhaite toucher tous les icaunais en proposant des évènements au plus près pour permettre à chacun de pratiquer.

Le département vous donne rendez-vous en 2024 pour cet évènement incontournable de l’Yonne aux couleurs des Jeux Olympiques et Paralympiques.

Retour en photos sur les éditions 2022 et 2023 ci-dessous.

Culture
Colette (1873-1954)

Sidonie Gabrielle Colette est née à Saint-Sauveur-en-Puisaye, le 28 janvier 1873. Elle est la fille du capitaine Jules Colette et de Sido qui lui offrent une éducation anticonformiste et très libre. À 20 ans, elle épouse Henry Gauthier-Villars, dit Willy, grande figure de la vie parisienne qui lui suggère d’écrire ses souvenirs de l’école primaire. Le livre paraît en 1900 sous le titre de Claudine à l’école et sous l’unique signature de Willy.

Colette, qui ne s’est jamais sentie de vocation, prend peu à peu conscience qu’elle est un écrivain. Elle souhaite à présent se produire au grand jour. En 1906, elle quitte le domicile conjugal. Poussée par la nécessité autant que par la passion, elle se lance dans le music-hall. Elle rencontre un immense succès où les scandales ont parfois leur part. Car elle se refuse à porter le traditionnel maillot couleur chair qui doit donner l’illusion de la nudité.

Mime, écrivain, elle se fait reporter. Elle couvre des matchs de boxe, des étapes du tour de France, des vols en montgolfière… Le 19 décembre 1912, elle épouse le baron Henry de Jouvenel, brillant journaliste promis à un bel avenir politique.

Le 3 juillet 1913, elle donne naissance à son unique enfant, une fille prénommée Colette. Durant la guerre, elle continue à écrire, non des romans mais des articles, une centaine de reportages sur la vie à l’arrière.

Elle publie ses livres les plus célèbres au cours des années 20 : Chéri, La Maison de Claudine, Le Blé en herbe, Sido. En 1925, elle rencontre son dernier compagnon : Maurice Goudeket. En 1932, elle ouvre un magasin de produits de beauté et maquille elle-même les clientes sur rendez-vous. Malheureux essais qui décourageront les volontaires. Au bout d’une année, il lui faudra fermer boutique.

En 1939, elle est atteinte d’une arthrite de la hanche qui progressivement la condamne à l’immobilité. Elle écrit, nouvelles, livres d’observations, évocations du passé et reste, jusqu’à son dernier souffle la femme de toutes les premières fois : première femme présidente de l’Académie Goncourt, première femme à recevoir la médaille de Grand officier de la Légion d’honneur. Et enfin, et surtout, première femme à recevoir des obsèques nationales.

Sport
L’Yonne, un formidable terrain de sport

« Terre de talents »

L’Yonne est fière de ses porte-drapeaux que sont Bérangère SCHUH, championne du Monde et médaillée de bronze par équipe au JO en tir à l’arc, Cyrille CARRE, Champion du Monde de canoé-kayak, Fabrice MEUNIER, Vice-champion du monde et médaillé d’argent aux Jeux Paralympique en tir à l’arc, qui participent au rayonnement départemental et sont une éternelle source d’inspirations pour les icaunais.

« Terres de valeurs »

Les sportifs icaunais et les bénévoles s’engagent durablement pour un sport vecteur de solidarité entre les sports amateurs et le sport professionnel mais aussi d’intégration par ces volets touchant à l’emploi, au bénévolat ou encore au handicap.

« Terre de sensations »

L’Yonne offre un terrain idyllique pour les sports et loisirs de pleine nature que ce soit l’escalade au rocher du Saussois, l’aéromodélisme et le vol en montgolfière, le VTT dans le Morvan, le cyclisme sur les 120 kilomètres de véloroute le long des canaux, le canoé-kayak sur la Cure et l’Yonne, ou encore le trail dans les 4 870 hectares du vignoble de Chablis.

« Terre de passions et d’émotions »

C’est l’Yonne qui fait corps derrière l’AJA au sein du mythique stade de l’Abbé-Deschamps, derrière le Rugby Club Auxerrois au stade Pierre Bouillot, derrière les archers de la Sentinelle à Brienon-sur-Armançon, derrière l’Olympic Canoë Kayak Auxerrois.

L’Yonne, pour tout ce qui précède, est une « Terre d’exploits ».

Culture
Musée Zervos

Le Musée Zervos à Vézelay a été inauguré en 2006. Musée de taille modeste, installé dans la maison de Romain Rolland, il accueille une importante collection d’œuvres du XXe siècle : Pablo Picasso, Joan Miró, Alexandre Calder, Vassily Kandinsky, Fernand Léger. Constitué à partir du legs Zervos et complété par une riche politique d’acquisitions menée par le Conseil départemental de l’Yonne, cet ensemble est aujourd’hui l’une des rares collections d’art moderne de Bourgogne.

Christian et Yvonne Zervos, éditeurs de la revue Cahiers d’Art à Paris, ont acquis en 1937, une maison à la Goulotte, petit hameau perché sur la commune de Vézelay. Leurs amis, peintres, poètes, sculpteurs, architectes, y ont parfois séjourné, à l’image de Pablo Picasso qui séjourne le temps d’une escapade à Vézelay au printemps 1938.

En 1970, après la mort de son épouse, Christian Zervos décide de léguer leurs biens à la ville de Vézelay. C’est pourquoi le public peut désormais découvrir des œuvres majeures de l’art moderne au cœur même de la cité médiévale.

Depuis maintenant plus de quinze ans, chaque année, le musée Zervos renouvelle ses accrochages et propose au public des expositions d’importance : Hartung, Calder, Miró, Picasso ou encore Kandinsky. De par sa collection d’importance, ce Musée de France collabore en France et à l’étranger avec les plus grands musées : Musée national d’art moderne – Centre Pompidou (Paris), Musée Benaki (Athènes), Musée national Picasso – Paris…

PARTAGER L’ARTICLE

Agenda

ÉVÉNEMENTS À VENIR AUTOUR DES JEUX OLYMPIQUES
ET PARALYMPIQUES

La solitude du coureur de fond

Vendredi 31 mai 2024

Lire plus
1181 1659 Yonne 2024

Aïe Aïe Aïe, c’est pas vrai !

Mercredi 5 juin 2024

Lire plus
1300 866 Yonne 2024

Ensemble vers 2024 – PARON

Samedi 29 juin 2024

Lire plus
1448 2048 Yonne 2024