[REPORTAGE] PIERRES, POLE & COMPAGNIE [2]

Pierres, Pôle & Compagnie

Après la théorie, la pratique…

[REPORTAGE]
Pierres, Pôle et Compagnie [2] 

Pour plus d’informations :

Venez lire la première partie du reportage ici !

Nous sommes en voiture avec Stéphanie Mathieu pour aller à la rencontre de ses trois équipes : viticulture, encombrants, espaces verts. Nous parcourons les magnifiques routes du tonnerrois qui longent champs, vignobles, forêts. Derrière la vitre, tout est encore bien vert en ce début septembre.

Dans notre esprit, tout n’est encore qu’organigramme sur le tableau de la salle de réunion du siège de Pierres, Pôle et compagnies. Nous avons hâte de découvrir les équipes.

Le travail en souriant

Nous passons devant le domaine de Céline Côté avant de prendre un virage qui nous emmène sur des coteaux où des machines à vendanger chevauchent des rangs de vignes. Nous nous arrêtons plus loin où une équipe effeuille des pieds de vignes. L’équipe « viticulture » de Pierres, Pôle & Compagnie, formée d’Abdi-Qader, Tamarah, Sharmake, Angélique, Maxence, Alexandre, se présente. Chacun à son petit mot qui dessine une ébauche de personnalité : Alexandre et Maxence aiment plaisanter, Tamarah et Sharmake sont plus réservés, Angélique laisse poindre son sérieux, et Abdi-Qader sa joie d’être au milieu de cette nature.

Le travail est dur et malgré l’été indien qui se profile déjà sur la campagne icaunaise, il fait frais sur ce versant de la colline. L’équipe nous explique sa mission du jour : on ne vendange pas encore car le raisin a encore besoin de soleil pour apporter toutes ses qualités gustatives au vin. Il faut donc effeuiller. L‘équipe se penche, se baisse, s’accroupit, se relève, passe l’avant-bras au front, s’étire… Personne ne se plaint des conditions. On râlera ce soir, chez soi, sur les douleurs de la journée. Pour l’heure, l’équipe est contente de travailler, d’être utile, de révéler ses compétences, son professionnalisme. Chaque membre a conscience des enjeux de cet emploi pour son avenir. Pierres, Pôle & Compagnie est une opportunité que chaque salarié a saisi, et qu’il faudra transformer un emploi pérenne sur le prochain poste, dans la prochaine mission, chez le prochain employeur. Il s’agit d’écrire ou de réécrire une première ligne sur un CV.

Pour Angélique, l’encadrante de l’équipe « viticulture », c’est aussi une première : le management ! Elle nous raconte son parcours, son expérience en Champagne. La vigne, c’est sa vie, c’est la vie ! L’encadrement d’équipe ? Une suite logique lorsque les connaissances du métier sont solides. Pas besoin de hausser le ton, de donner des ordres, son expérience fait autorité. Dans les rangs de vigne, on écoute sa voix douce et on obéit à ses invitations à s’occuper de tel pied, à faire attention à telle grappe…

Si l’équipe est ravie d’échanger sur ses conditions de travail, elle a une parcelle à s’occuper. Nous ne la dérangeons pas plus. Nous revoilà en voiture. Nous assaillons Stéphanie de questions auxquelles elle apporte réponses et précisions.

Professionnalisme et rigueur

Pendant que nous faisons part de nos impressions, la voiture reprend la direction de Tonnerre et du quartier des Prés-Hauts. A notre arrivée, l’équipe des encombrants est à l’œuvre ! Claude est en train de déplacer son camion pour le garer devant un immeuble. Delphine, sa casquette vissée sur la tête, sort de la cage d’escaliers avec des cartons d’emballages immenses. Elle les charge dans la camionnette. Là, encore le sourire est de mise ! Comme dans les vignes, l’équipe prend une pause pour nous parler mais pas longtemps car il y a beaucoup de travail. Les parties communes, dans les recoins, sous les escaliers, dans les caves, sont envahies chaque semaine de cartons, jouets, électroménager qu’ils faut sortir, charger pour ensuite les transporter à la déchetterie. Cette mission sans fin répond à des impératifs de sécurité, d’hygiène et de qualité de vie pour des résidents, victimes d’incivilités de certains voisins qui ne daignent pas se déplacer à la déchèterie. Aussi la rigueur est de mise afin de ne rien laisser obstruer le passage des résidents.

Mais pendant que nous parlons et que Delphine et Claude nous racontent deux ou trois anecdotes sur leurs trouvailles dans les parties communes, l’heure tourne. L’équipe reprend rapidement son rythme d’allers-retours avec le hall d’immeuble ; il faut se dépêcher pour essayer de faire une cage d’escaliers supplémentaire avant le déjeuner.

Un nouveau départ pour soi et ses proches

Dans la voiture, Stéphanie reprend son GPS pour nous emmener voir l’équipe « espaces verts ». La mission du jour n’est pas vraiment ce qu’on imaginait… Loin du petit taillage de haie, nous découvrons Dominique, Frédéric et Michel la tête à peine dépassant des ronces. L’équipement, de la tête au pied, est complet. Michel manie la tronçonneuse et Frédéric le taille haie. Les trois hommes, à la capacité de travail hors norme, débroussaillent un terrain qui n’avait pas vu un jardinier depuis des années. Et encore, ils nous disent que le plus gros a déjà été enlevé !

Frédéric sort des mauvaises herbes et vient vers nous. On pourrait dire qu’il remonte à la surface tant les ronces et les arbustes sauvages sont hauts. Le jeune homme est éprouvé par sa matinée. Les bras sont fortement sollicités par l’outillage, l’équipement et les pousses en tout genre de dame nature.

Frédéric a une fille de deux ans. Son passé est derrière lui : aujourd’hui, il travaille en pensant à sa petite princesse. Il est fier ; il sait que ce travail est un tremplin qui permettra de faire un premier bond. Sans doute, un petit bond pour commencer. Pour le reste, il verra ensuite quand il aura fait ses preuves sur ce poste.

Car là est le plus important. Avoir montré de quoi on est capable, que les retours à Pôle emploi et à la Mission locale par Pierres, Pôle & Compagnie soient bons pour ensuite, voir son profil proposé à d’autres employeurs.

C’est ce que la matinée en compagnie de Stéphanie et ses équipes, nous a rappelé :

peu importe à l’âge où on le débute ou on le reprend, un parcours professionnel, ça se construit, pierre par pierre…

Et, Pierres, Pôle & Compagnie pose justement les fondations de ces parcours en devenir !

Articles connexes
Annick PICARD

Annick PICARD

RELAYEUR DE LA FLAMME OLYMPIQUE – « Triple casquette pour cette jeune retraitée ! »

750 752 Yonne 2024
Programme Ensemble vers 2024

Programme Ensemble vers 2024

De mai à juillet, venez profiter du programme « Ensemble vers 2024 », impulsée par le CDOS et le EPCI de l’Yonne.

642 909 Yonne 2024
Agenda
Ensemble vers 2024 – COURGENAY

Ensemble vers 2024 – COURGENAY

Week-end du 08 et 09 juin 2024

565 799 Yonne 2024
Ensemble vers 2024 – JOIGNY

Ensemble vers 2024 – JOIGNY

Samedi 18 mai 2024

1454 2048 Yonne 2024
2048 1024 Yonne 2024
Partager l'article