Lucie Fandard-Randoin

Lucie FANDARD-RANDOIN

Sur les traces de Marie Curie

Lucie FANDARD RANDOIN
Sur les traces
de Marie Curie

portraits

De Boeurs-en-Othe à l’Académie de Médecine

Le mois dernier, l’Yonne célébrait l’une de ses grandes figures : Lucie Randoin. À Auxerre, était inaugurée le jeudi 21 septembre, la première année de médecine dont la première promotion était nommée en hommage de la biologiste et hygiéniste icaunaise. Le samedi 23 septembre, c’était au tour de son village de naissance, Boeurs-en-Othe de rebaptiser la rue principale du bourg en son honneur.

Scientifique et résistante

Née Fandard, en 1885, Lucie Randoin est la première femme à avoir enseigné à la faculté de médecine de Paris et la deuxième femme à enseigner à l’Académie de médecine après Marie Curie, et la première dans sa spécialité, la biologie médicale. Pionnière dans le domaine de la nutrition dans un début de XIXe siècle siècle rongé par la Première Guerre mondiale, les famines et les grandes épidémies, ses travaux et ses publications démontrent l’influence déterminante des vitamines et d’une alimentation naturelle, complète et équilibrée sur la santé physique et morale.

La personnalité de Lucie Randoin rayonne au-delà de son domaine de prédilection. Lors de la Seconde Guerre Mondiale, elle s’affirme résistante en cachant dans des sous-sols des vaccins et sérum de l’Institut Pasteur. Pendant l’Occupation, elle héberge dans son laboratoire un membre des Forces Françaises de l’Intérieur qui, prisonnier, avait réussi à s’évader, un traductrice russe naturalisée française et de confession juive ainsi que des réfractaires au Service du Travail Obligatoire.

Une reconnaissance nationale et internationale

Lucie Randoin est une héroïne icaunaise et française. Ses travaux scientifiques et ses actes de bravoure lui valent d’être décorée à plusieurs reprises. Elle est faite chevalier de la Légion d’honneur en 1933, puis officier en 1948 avant d’être élevée au rang de commandeur en 1958. Elle se voit également décerner le rang d’officier du Mérite agricole et d’officier de l’Ordre de la Santé publique ainsi que le rang de commandeur de l’Ordre des Palmes Académiques.

Un hommage lui est rendu chaque année lors des Journées nationales de diététique et de nutrition avec la remise du Prix Lucie Randoin aux scientifiques œuvrant dans le domaine de l’alimentation.

Mais la renommée et la postérité de Lucie Randoin dépassent les frontières hexagonales. En effet, Lucie Randoin est décorée de l’Ordre du Mérite Sanitaire de Roumanie et un appel en appel en faveur de l’émission d’un timbre-poste à son effigie a été lancé au niveau mondial. Cet appel a reçu un écho favorable à Hong-Kong, Macao et Singapour. Cette reconnaissance est d’autant plus méritée que cette passionnée des questions alimentaires parcourait le monde, pour la protection des faunes et flores locales, notamment en Afrique, mais aussi pour représenter la France dans les Conférences internationales dédiées à la nutrition.

Crédits photos : SSHA, Bibliothèque de l’Académie de Médecine, Archives départementales de l’Yonne
La photo titre est l’acte de naissance de Lucie Randoin à Boeurs-en-Othe en 1885.

Articles connexes
Florian GUILBERT

Florian GUILBERT

RELAYEUR DE LA FLAMME OLYMPIQUE – « C’est une récompense pour tous les éducateurs de mon milieu et je suis fier de pouvoir les représenter. »

2560 1280 Yonne 2024
Annick PICARD

Annick PICARD

RELAYEUR DE LA FLAMME OLYMPIQUE – « Triple casquette pour cette jeune retraitée ! »

750 752 Yonne 2024
Agenda
La solitude du coureur de fond

La solitude du coureur de fond

Vendredi 31 mai 2024

1181 1659 Yonne 2024
Aïe Aïe Aïe, c’est pas vrai !

Aïe Aïe Aïe, c’est pas vrai !

Mercredi 5 juin 2024

1300 866 Yonne 2024
1883 2560 Yonne 2024
Partager l'article