Jean-Pierre Richard

Jean-Pierre RICHARD

Président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de l’Yonne et de la CAPEB départementale

Jean-Pierre RICHARD
Président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de l’Yonne et de la CAPEB départementale

portraits

Le territoire possède de nombreux atouts…

Lorsqu’il évoque ses souvenirs tirés des Jeux Olympiques, les yeux de Jean-Pierre RICHARD s’illuminent d’une étrange lueur. Celle de la passion sans borne qu’il a vouée, jadis à l’un des plus beaux athlètes de sa génération. Le « hurdler » hexagonal Guy DRUT ! Médaille d’argent sur la très dure discipline du 110 mètres haies à Munich, échouant de peu derrière l’intouchable fusée américaine Rod MILBURN, le Français eut le bonheur de prendre sa revanche quatre ans plus tard à Montréal en 1976. Surclassant le gotha mondial ! Que du bonheur en somme pour le président de la Chambre des Métiers de l’Yonne en fan inconditionnel !

Guy DRUT, la référence mythique…

Il en a le regard qui brille, le double président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de l’Yonne et de la CAPEB départementale. Parler des Jeux Olympiques, au détour d’une conversation qui n’a rien d’anodine puisque professionnelle pour mieux appréhender la situation économique du moment chez les artisans, lui procure un immense plaisir.

Montréal et ses Jeux de l’été 1976 – il était encore à l’âge de l’adolescence – le renvoient à l’un des sommets sportifs de cette période estivale qui ne s’est pas résumée à une sécheresse épique ancrée dans les mémoires et de grands crus à la texture charpentée qui allaient en découler par la suite ! Des crus qu’il sait apprécier par ailleurs, en bon épicurien qu’il est !

Non, pour le patron de la société IDREPP, 1976 lui fait remémorer la tignasse bouclée de l’une des pointures de l’athlétisme hexagonal, Guy DRUT, champion olympique du 110 mètres haies. Un exploit quasi unique que peu de champions Français de l’athlétisme ont réussi à vivre. Guy DRUT était le grand favori, il recevra la médaille d’or qu’on lui promettait au terme de la course.

L’Yonne, une France en version miniature…

A 56 ans, Jean-Pierre RICHARD voue toujours une admiration à ce personnage légendaire du sport tricolore. Comme il aime celles et ceux qui font l’histoire. Celle qui s’écrit avec un grand « H ». D’ailleurs, ce natif de la capitale – il vit dans l’Yonne depuis 54 ans tout de même ! – se retrouve dans ces personnages historiques que sont le général d’Empire Louis-Nicolas DAVOUT ou Paul BERT, l’instigateur de l’école de la république.

« Le dernier survivant de Waterloo a habité à Carisey, ajoute-t-il avec une certaine délectation ». D’ailleurs, n’envisage-t-il pas, une fois la retraite installée dans son existence, de rejoindre une structure associative qui lui permettrait de compulser des documents et archives historiques ?

Ce département de l’Yonne, Jean-Pierre RICHARD l’aime parce que c’est un peu l’image de la France en miniature. Ne serait-ce que par la diversité de ses paysages, mais aussi celle de ses aspects architecturaux.

La richesse de l’artisanat d’art et celle du bâtiment…

« L’Yonne possède des diversités géologiques intéressantes avec la pierre calcaire du côté de Noyers, le torchis et les ocres de Puisaye, la brique utilisée dans les constructions dans le Florentinois. J’aime ces différentes composantes. Pour les professionnels du bâtiment – son entreprise gère les besoins en électricité des habitations – c’est quelque chose de primordial, qui rend ce territoire attractif vis-à-vis des nouveaux habitants en provenance de l’extérieur… ».

Des atouts que le président de la chambre consulaire étend à l’industrie de pointe, se référant à la société « RD3D » qui fabrique des exosquelettes employés dans l’armée mais aussi dans le secteur du bâtiment. La richesse de l’artisanat d’art l’interpelle également.

« J’ai croisé lors de mes pérégrinations professionnelles des maîtres artisans en lutherie qui utilisent l’intelligence artificielle pour redonner vie aux violons, des spécialistes de la rénovation de belles bâtisses et de châteaux qui réalisent des prouesses sur notre territoire… ».

Regardons davantage la Région au-delà de la Paris…

Comme pour Guy DRUT, le regard de Jean-Pierre RICHARD brille de mille feux : « L’Yonne possède une réelle force d’adaptation pour faire face à toutes les crises, j’ai confiance… ».

Plutôt que de regarder systématiquement du côté de Paris et de l’Ile-de-France, en matière de développement économique qui assurerait les arrières de notre contrée, le président de la CAPEB 89 estime que la solution en termes d’attractivité viendra de notre région. Cette Bourgogne et cette Franche-Comté qui ont décidé de s’unir en y jetant toutes leurs forces malgré parfois quelques divergences d’esprit et de culture.

Toutefois, l’accueil des délégations internationales dans le département lui semble être une évidence. « Il y fait bon vivre et nous avons de la ressource, affirme-t-il, en outre, nous sommes à proximité de la capitale… ».

Résolument optimiste – il le dit lui-même « si tu ne l’es pas, ne deviens jamais un chef d’entreprise ! » -, Jean-Pierre RICHARD dit ne jamais avoir le temps de s’ennuyer et de s’enrichir en rencontrant les autres.

« Je ne suis pas un fervent supporter des réseaux sociaux, conclut-il, rien ne vaut le contact physique, en direct et en serrant une bonne poignée de main dans la relation avec autrui au lieu d’adresser des SMS ! ».

On l’aura compris : le « titi parisien » aux origines nordistes – son berceau familial se situe à Armentières fief de la célébrissime et inoxydable Line RENAUD ! – croit aux chances de l’Yonne et en son avenir. Un avenir qui se décline dorénavant à travers le programme « Terre de Jeux » …

Thierry BRET

Articles connexes
Florian GUILBERT

Florian GUILBERT

RELAYEUR DE LA FLAMME OLYMPIQUE – « C’est une récompense pour tous les éducateurs de mon milieu et je suis fier de pouvoir les représenter. »

2560 1280 Yonne 2024
Annick PICARD

Annick PICARD

RELAYEUR DE LA FLAMME OLYMPIQUE – « Triple casquette pour cette jeune retraitée ! »

750 752 Yonne 2024
Agenda
La solitude du coureur de fond

La solitude du coureur de fond

Vendredi 31 mai 2024

1181 1659 Yonne 2024
Aïe Aïe Aïe, c’est pas vrai !

Aïe Aïe Aïe, c’est pas vrai !

Mercredi 5 juin 2024

1300 866 Yonne 2024
989 1280 Yonne 2024
Partager l'article