Franck Elemba

Franck ELEMBA

Lanceur Olympique Iconique

Franck ELEMBA
Lanceur Olympique Iconique

portraits

Save the date !

Franck ELEMBA vous donne rendez-vous le 3 août 2024 à 9h45 pour les qualifications aux JO de PARIS2024 du lancer de poids. Où ? Au Stade de France ! Mais tout encouragement derrière son écran de télévision chez soi participera à l’aventure olympique de l’athlète icaunais. Et si les bonnes vibrations des supporteurs icaunais parviennent jusqu’à Franck, dans le chaudron olympique en ébullition, alors nul doute que ses lancers, transportés par la ferveur populaire, lui permettront d’atteindre la finale de l’épreuve à 21 heures.

Pour l’heure, Franck est concentré sur sa préparation, physique et mentale. Ce rendez-vous, Franck l’attend depuis 8 ans, depuis les Jeux de Rio où en finale, il a manqué le podium pour quelques centimètres. Aussi, l’objectif pour les Jeux de Paris est clairement affiché : une médaille ! Sa médaille olympique qui sera son « petit cadeau à la France ». Car Franck portera en 2024 les couleurs françaises. Et c’est en soi un beau cadeau puisque dans cette discipline, la France n’a jamais été représentée auparavant !

Natif de Brazzaville, le « gladiateur » tel qu’il est surnommé dans la discipline, a jusqu’à présent porté haut les couleurs du Congo aux Jeux Africains et Jeux de la Francophonie où il a remporté l’or, respectivement en 2015 et en 2017, mais aussi aux Championnats d’Afrique, en Coupe Continentale et, bien sûr aux Jeux Olympiques de 2016.

Un champion au service de la jeunesse

Le choix de la France est une évidence après avoir fait le choix de l’Yonne où il réside depuis des années. C’est un choix du cœur pour le champion icaunais qui donne depuis toujours de sa personne pour les habitants et le vivre ensemble. En effet, lorsqu’il n’est pas à l’entraînement ou en compétition, Franck Elemba est médiateur à Sens. Avec sa carrure aussi imposante que son sourire généreux, Franck travaille auprès des élèves des collèges et lycées de la ville pour sensibiliser aux questions des violences et du harcèlement.

Franck n’en oublie pas les plus jeunes. Dans le cadre des classes olympiques organisées par le Comité Départemental Olympique et Sportif de l’Yonne (CDOS89), il rencontre les classes de primaire pour échanger sur l’Olympisme, le sport, l’éducation, l’importance des études et son expérience.

Nous l’avons rencontré à l’école de Villevallier en novembre 2023. Les questions étaient nombreuses, parfois très directes sur l’entraînement, les autres sports, les victoires, les défaites, les sponsors, la médiatisation, la vie privée, l’« autre métier »… Dans l’arène, le « Gladiateur » ne s’est pas dérobé face à ces élèves curieux, conquis et attentifs. Franck Elemba a insisté sur le travail, le respect, les parents et les études car,

« tout passe par l’école ».

Après le jeu des questions réponses, Franck a embarqué la classe pour une démonstration et une initiation au lancer de poids. Les élèves ont tenté de reproduire le geste, le positionnement des jambes, avant de pivoter puis de lancer le poids le plus loin possible. Nous avons assisté à de beaux lancers !

Face à cette jeunesse qui se prend petit à petit à s’enthousiasmer et s’impatienter pour le Relais de la Flamme et les Jeux de Paris, Franck se remémore son enfance.

Croire en soi !

Rien ne le prédestinait à être un champion. Comme tout enfant au même âge, il a commencé le sport pour s’amuser, se défouler, pour le plaisir. Franck a pratiqué le foot, le judo, le rugby, le le basket, le volley. Il s’est orienté vers l’athlétisme, un peu par hasard, pour voir… et puis, le talent, le petit plus qu’il a ressenti lors des lancers de poids, de javelot, du disque, a fait qu’il a continué. Au fur et à mesure que sa technique se renforçait que la boule de poids de 7,26 kg se détachait de ses doigts avec force et précision, que sa silhouette d’athlète se dessinait et sa musculature se développait, Franck s’est mis à y croire.

Et croire en soi a fait la différence ! Croire en soi a permis d’atteindre les 21,20m aux Jeux Olympique de Rio. Franck sait qu’il doit s’entraîner encore et encore pour atteindre le podium à Paris, et se rapprocher, voire dépasser – on lui souhaite – le record du monde de 23,56 détenu depuis le 27 mai 2023 par l’américain Ryan Crouser. Quand on y croit, tout est possible !

Articles connexes
Florian GUILBERT

Florian GUILBERT

RELAYEUR DE LA FLAMME OLYMPIQUE – « C’est une récompense pour tous les éducateurs de mon milieu et je suis fier de pouvoir les représenter. »

2560 1280 Yonne 2024
Annick PICARD

Annick PICARD

RELAYEUR DE LA FLAMME OLYMPIQUE – « Triple casquette pour cette jeune retraitée ! »

750 752 Yonne 2024
Agenda
Ensemble vers 2024 – TOUCY

Ensemble vers 2024 – TOUCY

Samedi 22 juin 2024

2899 3867 Yonne 2024
Ensemble vers 2024 – FLOGNY LA CHAPELLE

Ensemble vers 2024 – FLOGNY LA CHAPELLE

Samedi 15 juin 2024

424 600 Yonne 2024
2560 1280 Yonne 2024
Partager l'article